Puttelange-aux-Lacs

SONY DSC

Présentation générale

Puttelange est un toponyme germanique composé de Putilo (un homme d’origine germanique). Son nom sera à l’image de nombreux noms de village de Moselle suivi du suffixe -inga qui désigne un établissement rural appartenant à une famille, francisé en -ange ultérieurement. Le déterminant complémentaire -aux-lacs est ajouté au cours du XXe siècle.

Puttelange : Putilinga (1069), Putelenges (1135), Putlingen (1172), Putelinga (1209), Puttelingen & Puthelingen (1224), Hessen-Puttelange (1232), Putlinga (1254), Pittelange (1403), Puttlingen (1409), Hesse-Putlingen (1410), Heseputtlingen (1460), Putelainges (1482), Puttelinga & Puttlange (1544), Hessen-Puttlingen (1565), Pitlingen (xviie siècle), Pittling (1645), Putlange (1680 & 1793), Petelange (carte Cassini), Puttelange-les-Sarralbe (1844), Puttelange-lès-Farschviller (1927), Puttelange-aux-Lacs (1971)

En 2014, la commune comptait 3 080 habitants.

Plus d’information sur le site de la commune www.mairie-puttelangeauxlacs.com

Un peu d’histoire

Jusqu’au XIIe siècle, le village appartient à la famille des comtes de Lunéville. Devient chef-lieu d’une seigneurie (à laquelle on donnait le titre de comté) relevant de l’évêché de Metz, Puttelange passe au duché de Lorraine. Le comté de Puttelange appartint d’abord aux comtes de Castres (Blieskastel), puis pour moitié aux comtes de Salm et de Créhange en 1469, aux comtes Wild-und-Rhein, et enfin aux princes de Loewenstein en 1750. Avant la Révolution, la paroisse dépendait de l’archiprêtré de Saint-Arnoual (aujourd’hui banlieue de Sarrebruck).

En 1274, guerre entre le duc de Lorraine et Henri IV de Salm pour la succession du château de Puttelange. Possession de la Maison de Salm jusqu’au XVe siècle. En 1409, traité de Burgfried entre le comte de Nassau-Sarrebruck et le comte de Salm pour le château de Puttelange. Par mariage, la seigneurie passa au rhingrave Jean V, puis au prince Alex de Löwenstein jusqu’à la Révolution. La ville fut détruite en 1944.

Du  au , la commune est desservie par le chemin de fer de Puttelange à Farschviller (surnommé le « Schengel »), grâce à la volonté des habitants d’avoir accès à ce moyen de transport. En effet, la section Béning – Sarreguemines de la ligne de Haguenau à Hargarten – Falck a évité Puttelange (car passant par Farschviller) lors de sa mise en service, en 1865.

En 1927, Puttelange change de nom et s’appelle Puttelange-lès-Farschviller, qui sera ensuite renommée Puttelange-aux-Lacs par référendum, le 26 mars 1971

L’équipe municipale

Maire : Claude DECKER

Conseillers municipaux :  Martine FOEGEL,  Francis VICO,  Sonya MEYER AUSWEGER, Gérard DURAND,  Anne-Marie HENRY,  Stéphane AVICE,  Lucienne NIEDERELZ, Antoine TABBONE , Isabelle HAMANN,  Alain GABRIEL, Myriam JANSEM, Dominique POSTAL, Aude HUGO, Marcel VONDERSCHER, Viviane OLTMANNS, Jean-Marie THIRY, Mélissa EBENER, Bernard DITSCH, Isabelle MICHON, Jean-Luc NEUMANN, Monique SCHOENHENTZ, Cyril GROSS

Mairie – PUTTELANGE -AUX-LACS

Rue Wilson
57510 PUTTELANGE-AUX-LACS
Tél. : 03 87 09 60 01

Courriel : mairie.puttelange@wanadoo.fr

Horaires d’ouverture de la mairie au public 

Le lundi et le vendredi de 9h00 à 12h00 ey de 15h00 à 17h00

Le mercredi de 9h00 à 12h00 (fermé l’après-midi)

Le mardi et le jeudi de 9h00 à 12h00 et de 15h 00 à 17h30


A voir !

  • Vestiges de deux châteaux détruits en 1944. Le premier château, dit « Edelmannhaus », a été construit de 1603 à 1606 par le comte Ernest de Mansfield, reconstruit sur les ruines d’un château fort du XIIIe siècle
  • Second château, construit en 1715 à 100 mètres du premier château, par Walrad de Dhaun-Salm, major général des armées impériales
  • Systèmes fortifiés de la ligne Maginot aquatique
  • Église Saint-Pierre-et-Paul 1760, reconstruite
  • Église Saint-Luc-Évangéliste à (Diefenbach-lès-Puttelange)
  • Chapelle Sainte-Croix 1550, rebâtie 1744 : autel Louis XV, sculptures des boiseries
  • Synagogue: la première synagogue de Puttelange date de 1736. Il s’agirait donc d’une des plus anciennes du duché de Lorraine. La seconde, style orientalisant datée de 1867, a été démolie en 1940, l’ancienne école juive a été transformée en appartements
  • Cimetière israélite attesté en 1854

 

 

Dernière modification : 25 juillet 2017