Le Jour de la Nuit 2017 à Rouhling

Le 8 décembre 2017

A l’occasion de l’opération nationale « le Jour de la Nuit », la Communauté d’Agglomération Sarreguemines Confluences a organisé sa 6ème édition de balades nocturnes les vendredi 13 et samedi 14 octobre 2017. Cette année, elle était organisée en partenariat avec la commune de Rouhling. L’éclairage public de la commune a été complètement éteint sur les deux nuits. Cette extinction a représenté 1 228 kWh d’économie, soit 126 € HT et 103 kg CO². Cela équivaut à un trajet en voiture de Sarreguemines à Paris (environ 404 Km) et représente une économie de 0,6 % sur l’année.

Les balades ont été ponctuées de contes à la Maison Lorraine (Le Chardon Debonnaire) et de musique à l’arboretum (Pierre Zimmer). La clarté du ciel a également permis une exploration des étoiles avec l’association « Les Randonneurs Célestes » de Sarreguemines. Cette balade fut également l’occasion de présenter les récentes réalisations de la commune concernant l’éclairage public. Cet évènement est proposé chaque année dans le cadre de la politique de transition énergétique de la Communauté d’Agglomération. Il a pour vocation d’informer les participants sur les enjeux de la pollution lumineuse, l’importance d’une nuit noire, garante d’écosystèmes nocturnes préservés, et les économies d’énergie. Plus d’informations sur www.jourdelanuit.fr

 

L’éclairage publique en France

 Depuis 10 ans, le nombre de points lumineux a augmenté de 31% en France. On y compte plus de 11 millions de points lumineux publics (lampadaires, spots et projecteurs) et plus de 3,5 millions d’enseignes lumineuses. La consommation d’électricité liée à l’éclairage public représente 56 TWh/an, émettant 5,6 tonnes de C0². 40% des points lumineux concernent des infrastructures vieillissantes de plus de vingt ans estimées obsolètes, la vétusté des installations étant la première cause de la surconsommation. L’éclairage public représente en moyenne 37 % de la facture d’électricité des communes. Ce bilan carbone pourrait être fortement diminué si les installations d’éclairage étaient de meilleure qualité, mieux conçues et avec une puissance mieux adaptée. Certaines pistes peuvent être envisagées : diminuer  la puissance lumineuse des installations et leur consommation, contenir la direction des flux lumineux, endiguer la course à l’éclairage systématique ou encore réduire la durée de fonctionnement des éclairages. Guillaume05La prise en compte de la pollution lumineuse et d’une nécessaire protection du ciel et de l’environnement est relativement récente en France. Deux décrets et un arrêté ont amorcé une règlementation de l’éclairage artificiel à la suite du Grenelle de l’Environnement de 2009.

  • Décret du 13 Juillet 2011 relatif à la prévention et à la limitation des nuisances lumineuses :

Il précise quelles installations sont concernées, différencie les réglementations selon des zones spécifiques et définit les responsabilités pour les ministres et préfets dans le cadre d’extinctions.

  • Décret du 30 Janvier 2012 relatif à la publicité extérieure, aux enseignes et aux préenseignes :

Il précise quelles agglomérations sont concernées par l’interdiction et/ou les restrictions des publicités lumineuses. Depuis, celles-ci sont interdites dans les agglomérations de moins de 10 000 habitants et sont soumises à des restrictions de taille et de localisation dans les plus grandes agglomérations.

  • Arrêté du 25 janvier 2013 relatif à l’éclairage nocturne des bâtiments non résidentiels :

L’objet de cet arrêté est d’encadrer le fonctionnement des éclairages des bâtiments non résidentiels (bureaux, commerces, bâtiments agricoles, industriels, bâtiments publics et vitrines par exemple) afin de limiter les nuisances lumineuses et les consommations d’énergie.

L’éclairage public à Rouhling

L’éclairage public de la commune de Rouhling représente 11 856 mètres de voiries éclairées pour un total de 439 points lumineux et une moyenne de 4 200 heures de fonctionnement annuel. Cela consiste en 339 points lumineux à vapeur de sodium (Sodium Haute Pression/ SHP) et 100 nouveaux points à leds. Le passage à l’éclairage à leds a commencé en 2010 par les travaux de requalification et de réhabilitation de l’Avenue de la Paix. Il a été poursuivi avec le remplacement des luminaires du Square Bellevue, de la rue de la Forêt, de la rue de Lixing, de la rue de l’Eglise et dans le lotissement Pierre de Coubertin. Pour comparaison et exemple, avant les travaux de l’Avenue de la Paix, un mât SHP de 150w représentait 630kW/an pour 37,80€/an (hors abonnement). Actuellement, d’une puissance de 90w, un mât à leds ne représente plus que 299kW/an pour 17,96€ à 0,06€/kWh. Ces points leds sont également dotés d’une platine électronique qui rabaisse le flux lumineux et la puissance de 30% entre 00h00 à 6h00. Ces cinq dernières années, les charges de l’éclairage public de la commune de Rouhling s’élevaient en moyenne à 19 363 € pour 201 815 kW/h, soit 0,097 € kWh TTC (abonnement compris).